ZFE-m : rapport du Sénat, Spheretech citée dans les solutions

1 vue
Philippe Tabarot présente son rapport sur les ZFE-m au Sénat
Retrouvez le détail complet des mesures du rapport sur les ZFE-m par Julien Bonnet, journaliste sur BMF TV business. Bravo au sénateur Philippe TABAROT et a la commission de l’aménagement du territoire et du développement durable pour son travail ! Pour sortir de l’impasse des ZFE-m, le rapport détaille plusieurs solutions potentielles : Renforcer les aides à l’acquisition […]

Retrouvez le détail complet des mesures du rapport sur les ZFE-m par Julien Bonnet, journaliste sur BMF TV business.

Bravo au sénateur Philippe TABAROT et a la commission de l’aménagement du territoire et du développement durable pour son travail !

Pour sortir de l’impasse des ZFE-m, le rapport détaille plusieurs solutions potentielles :

  • Renforcer les aides à l’acquisition de véhicules propres neufs.
  • Encourager la conversion du parc de véhicules existant.
  • Renforcer la lisibilité du système d’aides nationales et locales à l’acquisition.
  • Desserrer les échéances d’entrée en vigueur des restrictions de circulation.
  • Individualiser la classification Crit’air pour les véhicules les mieux entretenus.

Le rapporteur estime opportun de traduire dans les faits le dispositif de l’article 65 de la loi de transition énergétique. En intégrant au contrôle technique une mesure des émissions de NOx et de particules fines des véhicules. Nous le citons :

 » Des évolutions technologies pourraient être nécessaires pour permettre la mesure des émissions de NOx, mais quelques organismes ont mis au point des outils intéressants, tels que l’entreprise Spheretech.« 

Le rapporteur souligne l’avantage de ce dispositif : il permet une meilleure prise en compte individuelle des automobilistes détenteurs d’un véhicule thermique qui ne peuvent pas changer leur véhicule. De plus, les véhicules respectant des seuils d’émissions arrêtés par les autorités compétentes pourraient alors se voir délivrer une vignette permettant, le cas échéant, de déroger aux restrictions de circulation applicables dans les ZFE-m.

Bravo, voilà comment on conjugue une approche sociale sans renoncement écologique !